Accueil

 

AVEC 2 MEDAILLES D'OR 2 ARGENTS ET 4 BRONZES

NOTRE FEDERATION A DEMONTREE SA BONNE SANTE

UN GRAND MERCI A CETTE EQUIPE QUI  A FAIT PARCOURS EXEMPLAIRE

DANS DES CONDITIONS DIFFICILES.


Et le vendredi matin, le canard était toujours vivant….

Mesdames et Messieurs les Présidents, chers amis.

A l’instar du héros de  la chanson de Robert Lamoureux, en dépit des très nombreuses difficultés mises sur notre chemin  par les  intendants et les gabelous de notre ministère de tutelle,  nous sommes toujours vivants, hautement représentatifs de notre sport et pouvant nous  enorgueillir d’une saison sportive et administrative convenable.

Doit – on s’en réjouir pour autant ? Non.

Car, si nous sommes parvenus, avec l'aide d'amis sportifs, à maintenir le niveau de nos athlètes et nous allons préparer les prochaines échéances des championnats internationaux qui permettront de démontrer que le full contact français fait partie de l’élite des nations européennes, force est de constater  la volonté des pouvoirs publics de nous faire disparaître et plus largement le mépris affiché par nos administrations pour les  nouvelles boxes, contraintes de jouer les faire – valoir et seconds rôles, et, pour certaines disciplines, traitées comme des pestiférés, interdites de tout développement sur le territoire.

Cela ne peut pas, ne doit pas durer.

Depuis  longtemps déjà notre Fédération a décidé de réagir. Dans la transparence la plus totale,  la Fédération met à votre disposition tous les dossiers et pièces justifiant de nos réclamations, plaintes, et actions en justice, comme également le Rapport d’Inspection générale Jeunesse et sports, égrenant un  lot de turpitudes,  que vous pourrez télécharger à compter d’aujourd’hui.

Nous avons également décidé de faire circuler une pétition, dont une copie est jointe en annexe. Nous vous engageons à signer et faire  signer par tous les membres de vos clubs ainsi que les amis et soutiens de la fédération. Par cette pétition nous exigeons que  le traitement des nouvelles boxes pieds poings soit confié à d’autres institutions que le ministère, que les orientations touchant ces disciplines soient étudiées  par des personnes compétentes,  exemptes d’arrières pensées carriéristes et libres, non inféodées à des intérêts de basse politique ou victimes de leur ignorance.

Cette pétition sera remise à Monsieur le Président de la République  François Hollande   afin que cesse l’interventionnisme étatique délétère de ces  vingt dernières années.

On nous doit la vérité !

Pour ma part, je vous invite à prendre contact avec vos Maires, Députés et Sénateurs afin qu'ils interrogent le Ministre des Sports sur la multitude de manquements et la gabegie financière soutenues par les fonctionnaires et les ministres qui se sont succédé…… !!

La  France  avait tous les éléments humains et sportifs pour briguer les podiums, elle s’est trouvée reléguée à un second rang, parce que de petits intendants de Paris, sans aucune connaissance du terrain et du sport, ont décidé de privilégier un structure docile pour l’Etat.

Mais tel est pris qui croyait prendre.

Le rapport met ainsi en exergue de multiples  turpitudes qui ont entouré la création d'une structure qui depuis sa création n'a cessé de connaître des difficultés financières, qui, en   cette période de crise, a  touché 1 800 000€ de subventions et d'aides diverses malgré les mises en garde de l'inspection générale, et qui est, en fait, un organisme créé de toutes pièces par le Ministère.

Je compte d'ailleurs interroger la cour des comptes à ce sujet.

Aujourd’hui, la  liberté d’association est en danger.

Le  Directeur des Sports a procédé au retrait de notre agrément dans le cadre d’une décision murement planifiée douze mois plutôt  faisant valoir des pièces biaisées  ou des informations inexactes dans le cadre d’un procès tronqué, le conseiller rapporteur  n'était autre qu'une ancienne ministre de la famille des gouvernements Ayraut  I et II (Mme B..).

Tout cela doit cesser !

Il est grand temps que les nouvelles boxes pieds poings (full, kick, k1rules, thai et mma) prennent leur destin en main en rejetant  la tutelle sclérosée d'une administration des sports dépassée, aux ordres, plus soucieuse de la protection de ses acquis  que  du   développement sportif et économique réel  de notre pays.

Puisque nous sommes en période d'économie et de concentration de moyens, il est  grand temps de de laisser les structures prétendant gérer les nouvelles boxes démontrer leur capacité à réussir ou à échouer, sans avoir à subir le joug de personnes  ayant manifestement atteint leur seuil   d’incompétence.

Eric LECLERCQ

_____________________________________________

Pétition

(Cliquer ici pour télécharger)

renvoyer sur fffcda@wanadoo.fr

ou

255 rte de Rouen 27310 Bourg Achard

Monsieur le Président de la République,

Nous sommes contraints de nous adresser à vous à la suite des tourments judiciaires que nous avons à affronter de par l’acharnement et le harcèlement, car il n’y a pas d’autres mots, que nous subissons du Ministère des Sports et plus particulièrement de son Directeur actuel.

En effet, suite au comportement inadmissible de cette Administration et de l’ingérence qu’elle entend effectuer dans les sports pieds-poings dont nous faisons partie, bon nombre de Fédérations comme la nôtre –représentant au bas mot plus de 70.000 mécontents - ont été contraintes de saisir les différentes instances judiciaires tant civiles que pénales afin de faire respecter leurs droits.

La presse souhaite également se pencher sur les incohérences et invraisemblances qui existent aujourd’hui dans les sports pieds-poings dont nous sommes une partie des représentants.

La Cour Européenne des Droits de l’Homme a également dû être saisie afin de voir la France condamnée, sur le fondement du droit dont chacun dispose à avoir un procès équitable conformément à l’article 6.1 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales.

En ce qui concerne par exemple la FFCDA, celle-ci s’est vue retirer l’agrément dont elle pouvait se prévaloir depuis de très nombreuses années et cela dans des conditions qui méritent, sans nul doute, que l’on se penche sur ce dossier, tout cela pour laisser place à une Fédération – la FFMKDA - créée de toute pièce par le Ministère des Sports, continuant à fonctionner et à percevoir de nombreuses et importantes  subventions de l’Etat malgré un rapport catastrophique et alarmant de l’Inspection Générale du Ministère des sports dont vous voudrez bien trouver sous ce pli un exemplaire.

Il est également à noter que ce rapport, porté à l’époque à la connaissance notamment du Directeur des Sports, a purement et simplement été classé, sans que les préconisations qu’il contenait ne soient ni étudiées, ni mises en application.

Bien au contraire, il a fallu qu’une juridiction judiciaire somme le Ministère des Sports  de communiquer ce document, ce qu’il a fait contraint et forcé mais dont il a préféré tronquer certains paragraphes qui n’auraient pu que mettre à jour la présentation particulièrement orientée et erronée des faits qu’il reproche aux différentes fédérations concernées afin de la rallier à sa vision des choses et tenter d’arriver au seul but qu’il poursuit aujourd’hui.

Dans ce contexte, les droits de nos sportifs français ont été  bafoués alors que ceux-ci n’attendent rien d’autres que de pouvoir pratiquer leur discipline dans les meilleures conditions et dans les règles de sécurité et d’assurances les plus élémentaires et que ces dernières soient appliquer à toutes les fédérations de sport pieds-poings et non pas seulement à celles qui n’ont pas la chance de bénéficier de l’attention toute particulière du Ministère des Sports et de son directeur M. MOSIMAN.

La France, dont vous êtes le haut Représentant, avait tous les éléments humains et sportifs pour briguer les podiums dans les sports pieds-poings. Elle se retrouve reléguée au second rang de par la seule volonté de M. MOSIMAN qui sans aucune connaissance du terrain et du sport pratiqué, a décidé de privilégier une structure docile pour l’Etat au détriment du sport français.

Tant de partialité en faveur de cette Fédération mérite qu’on s’y arrête et devant l’injustice de la situation que subissent les Fédérations de sports pieds-poings, nous n’avons d’autres recours – en dehors de ceux judiciaires – que de solliciter de votre bienveillance que vous puissiez vous faire communiquer les entiers dossiers des entités lésées dont nous faisons partie pour examen.

Nous nous tenons toutes à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire que vous pourriez souhaiter et ayant confiance en votre bienveillance,

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, en l’assurance de notre haute considération.

 

Fédération de Full Contact                           Fédération de Kick-Boxing

_____________________________________________

Télécharger le dossier d'affiliation 2015/2016


CHERS AMIS,

VEUILLEZ NOTER LE NOUVEAU NUMERO DE TELEPHONE DE LA FEDERATION a partir du 16 courant.

DU LUNDI AU JEUDI 11H A 16H

02.32.56.86.81

 

L'ADRESSE DE LA FEDERATION EST DORENAVANT:

 

FFFCKDA

CARRE D'AS

255 ROUTE DE ROUEN

27310 BOURG ACHARD

 

fffcda@wanadoo.fr

_____________________________________________